Didier Courbot

Didier Jean Anicet Courbot est né en France en 1967. Il vit à Paris.

Ce qui anime Didier Courbot depuis le début de son travail d’artiste est une combinaison de curiosité et de créativité. S’il a dessiné des espaces publics, (la place du centre culturel du Parmelan à Annecy, un jardin à Marseille ou encore l’entrée de l’Institut des Sciences Appliquées à Saint Étienne du Rouvray) il conçoit aussi des bijoux. Pour lui peu importe l’échelle de l’œuvre, on peut trouver autant de monumentalité dans un bijou que dans une œuvre architecturale.

En grand amateur d’arts décoratifs, Didier Courbot est aussi galeriste spécialisé dans le design de la deuxième moitié du XXème siècle, il n’est pour lui pas question de choisir entre Josef Hoffmann et Adolf Loos. La question de l’ornement pose simplement la question des moyens dont on dispose et que l’on se donne pour travailler et, pour lui, il n’est pas question de se limiter, il reprend à son compte le fameux « Tout ce que crache l’artiste est art » de Kurt Schwitters.

Les bijoux Manchette Marseille, 2013 ont été conçus lors d’une résidence d’artiste au pôle des métiers d’art, Maison Revel de Pantin. Ils ont été réalisés d’après les débris d’une maquette de son projet de jardin à Marseille.

Après avoir fait un passage aux Beaux Arts et passé son diplôme d’architecte paysagiste à l’ENSP de Versailles, Didier Courbot a débuté sa carrière d’artiste dans les années 90. Représenté à ses débuts par la galerie Chez Valentin, puis par la Galerie Nelson en France, et par Scai The Bathhouse à Tokyo il est désormais représenté par Susan Hobbs gallery à Toronto.

Bracelet en laiton doré
2013
Édition de 10 exemplaires

Bracelet en laiton doré
2013
Édition de 10 exemplaires

Bracelet en laiton doré
2013
Édition de 10 exemplaires